Coups de cœur littéraires

Envie d’échanger, de partager en toute convivialité autour du livre ?
Rejoignez-nous, lors de notre prochaine animation « coups de cœur littéraires » qui aura lieu en octobre 2018.
En attendant, bonnes lectures estivales...


 

NOS COUPS DE COEUR JUIN 2018….

  •  LES LOYAUTES Delphine DE VIGAN (R VIG)Théo, parents divorcés, vit en garde alternée, deux ennemis, deux mondes, deux langues différentes. Un gamin plus intelligent que ses parents, donc pire pour lui.Mathis, l’ami inséparable de Théo. Cécile, sa maman n’approuve pas la relation, surtout que d’autres problèmes plus graves se pointent à l’horizon.

    Hélène, une enfance maltraitée, un père sadique, une mère qui préfère ignorer s’inquiète pour Théo, son élève de douze ans et demie.

    Cécile, la mère de Mathis, qui voit son équilibre familial vaciller.

    Voici le préambule du nouvel opus de Delphine de Vigan. Un roman choral, à quatre voix, bouleversant, mais toujours écrit avec élégance et douceur.

    Une exploration des loyautés qui les unissent ou les enchaînent les uns aux autres.

    Lu et conseillé par Marie-Françoise


     

  •  LA REVEUSE D’OSTENDE EriC-Emmanuel SCHMITT (R SCH)La rêveuse d’Ostende est l’héroïne éponyme de la première nouvelle. L’auteur qui s’exprime ici à la première personne se remet d’une rupture dans cette station balnéaire de la mer du Nord. Sa logeuse, Emma Van A., énigmatique personnage cloué dans un fauteuil roulant, passe ses journées dans son salon, entourée de ses livres à rêver de son passé.

    Dans cet huis clos intervient un troisième personnage Gerda, la nièce d’Emma Van A., rustaude flamande au verbe haut. Peu à peu, l’auteur recueille certaines confidences de sa logeuse, morceaux de puzzle d’une vie sentimentale hors du commun que dément a priori formellement Gerda.

    L’auteur se méfie des affabulations de cette logeuse mythomane. Mais le temps (et la mort d’Emma Van A.) va rassembler ce qui est épars en reconstituant avec subtilité le puzzle.

    Une grande histoire d’amour en 87 pages sublimes.

    La seconde nouvelle Crime parfait nous ramène en France où Gabrielle (alias Gaby) et Gabriel (alias Gab) de Sarlat filent des décennies d’un parfait amour autour d’une famille unie (trois enfants) et d’une activité d’antiquaire dans la ville de Senlis.

    La guérison met en scène une infirmière de 25 ans, Stéphanie travaillant dans un service de réanimation chirurgicale de la Pitié-Salpêtrière, et un de ses patients aveugle et paralysé suite à un accident, Karl Bauer, photographe, homme mûr aux nombreuses conquêtes féminines..

    Les mauvaises lectures nous narrent les vacances en Ardèche d’un cousin, professeur en hypokhâgne et réfractaire aux romans, et d’une cousine, facétieuse et amatrice de mauvaises et inutiles lectures.

    La femme au bouquet est l’histoire d’une femme attendant quotidiennement pendant des années un voyageur sur le quai 3 de la gare de Zurich. Enfin, le voyageur tant attendu se voit remettre le bouquet orange et le couple quitte la gare bras dessus, bras dessous…

    Lu et conseillé par Marie-Françoise


TROIS FILLES D’EVE

Elif SHAFAK (R SHA)

Le livre est centré sur le personnage de Nazperi Nalbantoğlu, appelée affectueusement Peri par ses proches, que l’on suit tout au long du roman à différentes périodes de sa vie entre 1980 et 2016.

Lorsque l’histoire débute, à Istanbul en 2016, Peri a une quarantaine d’années et est une femme mariée et mère de trois enfants, dont une adolescente. Dans la scène d’ouverture, à la suite d’un embouteillage, Peri se fait voler son sac par un malfrat. Dans ce sac, il y a de nombreuses babioles. Mais aussi un objet capital auquel est sentimentalement très attachée cette femme : une photographie, représentant trois jeunes filles, dont elle-même, dans l’enceinte de l’université d’Oxford (au Royaume-Uni), entourées par un homme plus âgé que l’on devine être sûrement leur professeur.

Le soir même, Peri est attendue par son mari à un dîner au sein de la grande bourgeoisie stambouliote. Alors que défilent les plats les plus raffinés devant elle au milieu des gens les plus influents de la ville, la jeune femme voit ses souvenirs affluer.

Le récit de la vie de Peri se raconte, alternativement, sur deux périodes, entre les années 1980 [ où elle est acceptée à Oxford, à l’immense fierté de ses parents, mais surtout de son père… qui voulait le meilleur pour sa fille unique !] et plus de 30 ans après, en 2016… Ce qui est advenu des rêves, exigences de la jeune étudiante sérieuse, tourmentée et solitaire….

Un beau portrait de femme se cherchant entre les parents aimants, mais désaccordés… entre la jeune étudiante brillante, assoiffée de lectures, de savoir, de questionnements, l’abandon de ses études, à la suite d’une histoire bouleversante (dont je ne dévoilerai surtout pas la substance !!…) et la femme adulte, heureusement mariée, mère de famille, installée dans une existence bourgeoise et protégée…qu’elle n’aurait jamais imaginée.

Marie-Françoise


L’HOMME QUI NE COMPTAIT PAS LES JOURS

Alberto CAVANNA (R CAV)

Une magnifique amitié entre un vieil italien, constructeur de barque nommé Baccan et un jeune immigré tunisien surnommé Mimo, dont la famille construit également des bateaux de pêche en Tunisie.

Baccan va prendre le jeune homme sous son aile et ensemble ils vont associer leur force pour construire une barque redonnant ainsi sens à leur existence à l’heure ou chacun en doutait profondément. Ces deux hommes s’apprivoisent et leur amitié se construit singulièrement autour de la construction de cette barque.

Un très beau roman, une écriture fine, une amitié touchante..

Lu et conseillé par Magali


DOS AU MUR

Nicolas REY (R REY)

Nicolas Rey a commis un plagiat. Il est ruiné et malade.

Les médecins ne sont guère optimistes.

Il décide de tout raconter pour se libérer.

Enfin, il avoue tout. Sa maladie, son argent, ses drogues, son inspiration et ses pannes, son plagiat, son infidélité, ses amis et sa famille…

Ce roman nous entraîne sur un questionnement personnel de notre vie.

Lu et conseillé par Edith


UN FILS EN OR

Shilpt Somaya GOVDA (R GOV)

Anil est un jeune indien qui commence ses études de médecine dans le Guyarat, puis part  les compléter aux Etats-Unis. Sa redoutable mère rêve pour lui d’une union prestigieuse. Hors depuis qu’il est tout petit, elle le sait très proche de Lenna, la fille d’un métayer pauvre.

Quand celle-ci devient une belle jeune fille, il faut l’éloigner en la mariant à la va-vite..

Les destins croisés de Anil et de Lenna forment la trame de ce roman ; lui en Amérique qui est loin de l’eldorado qu’il croyait et elle en Inde, où sa vie sera celle de millions de femmes victimes de mariage arrangé.

Ils se reverront un jour, chacun prêt à prendre sa vie en main, après beaucoup de souffrance.

Mais auront-ils le droit au bonheur ?

Histoire passionnante avec beaucoup de rebondissement rien n’est acquis à chaque fois. Roman qui aborde : l’immigration, le racisme, la manipulation, l’espérance et la renaissance.

Un roman pour l’été conseillé par Anne-Marie


UNE LONGUE IMPATIENTE

Gaëlle JOSSE (R JOS)

Ce soir là, Louis 16 ans n’est pas rentré à la maison, sa mère Anne vivant dans un petit village de Bretagne, est dévorée par l’angoisse, après la seconde guerre mondiale. L’absence questionne sa vie de couple. Chaque jour au bord de la folie, elle attend le retour du bateau de son fils.

Histoire d’un amour maternel, bouleversant portrait d’une femme généreuse et fière. Ecrit superbe, histoire familiale bien retracée avec du suspens….

Lu et conseillé par Anne-Marie et Magali


TOUTES BLESSENT, LA DERNIERE TUE

Karine GIEBEL (RX GIE)

Tama est une esclave de 8 ans achetée au Maroc pour venir des études en France. Prisonnière de bourreaux qui ignorent la pitié, elle sait pourtant rêver, aimer, espérer. Une rencontre va peut-être changer son destin…

Gabriel est un homme qui vit à l’écart du monde, avec pour seule compagnie ses démons et ses profondes meurtrissures. Un homme dangereux. Un matin, il découvre une inconnue qui a trouvé refuge chez lui. Une jeune femme blessée et amnésique. Qui est-elle ? D’où vient-elle ?

Thriller haletant, qu’on ne lâche plus….

Lu et conseillé par Edith


LA MAISON DU LAC

Hannah RICHEL (RX RIC)

Pour Lila, tout commence par un paquet déposé sur le pas de sa porte. A l’intérieur, plan et une clé d’un cottage abandonné près d’un lac, le legs d’un parent inconnue, une surprise qui ne pouvait pas mieux tombée. Car à 30 ans la londonienne  traverse une période douloureuse, une tragédie familiale impossible à cicatriser, un mariage au bord de l’implosion, une carrière au point mort. Le moment est venu pour elle de prendre du recul, loin de  la ville, loin des siens.

Mais alors qu’elle prend possession des lieux, Lila va découvrir peu à peu l’histoire de ces anciens occupants, 5 étudiants venus vivre ici clandestinement en 1980. Qui étaient-ils ? Et d’où lui vient cette étrange impression que quelque chose la lie à leur destin…

Dans la maison du lac, de lourds secrets sommeillent. Des secrets aux conséquences inattendues, et dont les répercussions pourraient changer la vie de Lila à tout jamais.

Livre très plaisant, bien écrit avec du suspens et une fin très inattendue..

Lu et conseillé par Anne-Marie


  •  SENTINELLE DE LA PLUIE  Tatiana DE ROSNAY (R ROS)La famille MALLEGARDE, américaine se retrouve à Paris pour souhaiter les 70 ans du papa arboriste à la réputation mondiale. En parallèle, après des pluies diluviennes la Seine est en crue. Ce n’est pas la seule menace qui pèse sur la famille. Les digues cèdent et l’on est submergé. Face au péril parents et enfants devront s’avouer ce qu’ils s’étaient toujours cachés.Intrigue bien menée, plaisant à lire.

    Lu et conseillé par Anne-Marie


 

MONSIEUR IBRAHIM ET LES FLEURS DU CORAN

Eric Emmanuel SCHMITT (R SCH)

Année 1960. Momo est un jeune garçon juif délaissé par son père, vivant bien souvent seul, déambulant dans les vieux quartiers parisiens. Suspecter par son propre père de voler de l’argent, il n’en faut pas plus au jeune garçon pour se mettre à chaparder les conserves de Mr Ibrahim, l’épicier du coin. Cette situation incongrue est pourtant le point de départ d’une très belle histoire d’amitié entre le viel homme et le jeune garçon.

Un beau roman très court mais fort dans les sentiments, comme sait si bien le faire Eric Emmanuel Schmitt..

Lu et conseillé par Magali


LES FILLES AU LION

Jessie BURTON (R BUR)

1967. Odèle est une jeune femme noire qui arrive en Angleterre et est embauchée comme dactylo dans une galerie d’art, dont la patronne n’est autre que la très originale Marjorie Quick.

Odelle rencontre Lawrie Scott, un jeune homme qui vient faire évaluer un tableau hérité à la mort de sa mère. A la découverte du tableau, Marjorie Quick va être complètement bouleversée..

1936. Une famille anglaise s’installe à Malaga alors que les prémices de la guerre d’Espagne se font sentir..

Ces 2 récits à 2 époques différentes vont se rejoindre. L’histoire se veut être la résolution de l’ énigme du tableau « les filles au lion »

Un bon roman à suspense sous fond d’histoire.

Lu et conseillé par Magali


JUSQU’A CE QUE LA VERITE NOUS SEPARE

Gillian MC ALLISTER (RX MCA)

Eperdument amoureux Rachel et Jack attendent un bébé au bout de peu de temps de relation. Rachel lit un mail  de Jack où il est question d’atrocité que celui-ci aurait fait …

Le doute s’installe, qui est vraiment le père de son enfant ? L’un et l’autre ont eu des décisions difficiles à prendre. Qui sont-ils réellement ?

Roman facile à lire mais un peu longuet.

Anne-Marie


L’ENFANT DE NOE

Eric Emmanuel SCHMITT (R SCH)

1942. Joseph, 7 ans doit fuir les nazis, pour cela sa famille le place dans un premier temps chez une tante qui très rapidement n’a pas d’autre solution que de le confier au père Pons. L’enfant passera plusieurs mois dans un pensionnat au milieu d’autres enfants. Ce sera l’occasion pour Joseph de se construire, se créer des amitiés, mais de surtout mieux connaître le père Pons …

Un roman court, magnifique par son histoire. Un bel hommage aux « justes » parmi les « Justes ».

Lu et conseillé par Magali


Bande dessinée  » AR-MEN « 

Emmanuel LEPAGE (BD LEP)

« Ar – Men  » c’est le phare de la chaussée de Sein qu’Emmanuel Lepage a choisi comme décor pour son nouvel album.

L’histoire s’articule autour de Germain, gardien d’Ar Men, qui lors de son long séjour en novembre 1962, calfeutré dans la chambre de veille, raconte des histoires à sa fille qui l’accompagne. Il lui raconte notamment l’histoire des constructeurs de ce phare grâce à un texte découvert lors d’une tempête qui a endommagé le crépi et mis à jour le récit d’un enfant de l’Ile de Sein : Moise.

Sont abordés aussi l’incendie de 1923 et le départ des hommes de l’ile de Sein pour Londres lors de la 2ème guerre mondiale.

L’album, grâce aux dessins et aux couleurs, est d’une rare beauté. En le feuilletant, on a l’impression de visiter un musée rempli de peintures magnifiques.

Ne loupez pas cette Bande Dessinée, véritable œuvre d’art !

Conseillée par Armelle


LE SUSPENDU DE CONAKRY

Jean Michel RUFIN (R RUF)

Aurel Timescu, Consul de France, a un accent roumain et une dégaine des années trente. Est- ce pour cela qu’il végète dans des postes subalternes ?

Cette fois il est en Guinée. Soudain survient un crime inexpliqué. Aurel se lance à corps perdu dans la recherche du coupable. Le trouver serait pour lui comme une sorte de revanche contre le mépris de ses pairs.

Je vous recommande la lecture de ce livre car elle est très stimulante (on n’a pas envie de l’interrompre) et parce que vous y apprendrez beaucoup de choses. Vous découvrirez une ville et ses habitants, leur culture, la vie du consulat, la paresse ambiante, la misère, la corruption …En plus tout au long du roman il y a un vrai suspens.

C’est un vrai « thriller diplomatique « .


 A LA GRACE DES HOMMES

Hannah KENT (R KEN)

Mars 1828. En Islande Agnès est reconnue coupable d’un assassinat, elle doit être pendue.. En attendant l’exécution, elle est placée comme servante chez un couple qui a deux filles… Tout le monde lui est hostile…

Une belle intrigue, une belle atmosphère.. Un livre très plaisant à lire dont l’histoire est inspirée de faits réels ; celle d’Agnès Magnusdottir la dernière femme condamnée à mort en Islande.

Lu et conseillé par Anne-Marie


OTTO

 Autobiographie d’un ours en peluche

Tomi Ungerer (A UNG)

Cet album appartient à la littérature jeunesse et il permet d’aborder le thème de la shoah avec de jeunes enfants. Le narrateur de cette histoire est un ours en peluche, Otto, qui a été séparé de son jeune propriétaire David au moment où celui-ci a été arrêté et déporté avec sa famille. C’est son ami Oskar qui va le garder. Grâce à cet ours, nous traversons la guerre 39-45 avant de partir avec Otto en Amérique où il commencera une nouvelle vie…

J’ai aimé ce livre car il mêle petite et grande histoire. On partage avec émotion le parcours de cet animal.

Lu et conseillé par Isabelle


 

Partager la page :